La vallée sacrée des Incas : un joyau caché du Pérou

Publié le : 19 mai 20224 mins de lecture

À quelques lieux de Cusco, la Vallée Sacrée est un vrai berceau de cultures incas, les plusieurs sites archéologiques témoignent de cela. À part son passé historique plutôt riche, la zone présente quelques activités et treks en plein air dont le cadre est notamment sublime. 

Quelle est l’histoire de cette Vallée sacrée ?

À 15 kilomètres de Cusco, qui est la capitale Inca ancienne, se place cette Vallée sacrée. Elle longe le long du fleuve Urubamba, reliant l’Amazonie et les Andes et est située en grande partie à 3000 m d’altitude environ. Dans la période où vivaient les Incas, ses terres bien fertiles et son beau climat ont fait de la vallée de l’Urubamba une réserve de cet empire. Cette vallée a également représenté une haute zone religieuse, car les astrologues et prêtres incas y remarquaient la projection de la galaxie et de la voie lactée, où se trouvaient les constellations principales incas : arbre, lama, condor… Une énergie plutôt particulière se dégage de ce lieu, une alliance étonnante entre douceur de la vie et reliefs saisissants, un excellent passé et un présent totalement coloré. 

Comment faire la visite de cette belle Vallée du Pérou ?

À Cusco, il y a deux routes qui s’enfoncent dans cette Vallée : il y a celle du nord qui passe par le village de Pisac, et la route de l’ouest qui rejoigne le village de Chinchero. Ces routes vont s’unir dans la ville d’Urubamba, qui est aussi liée à Ollantaytambo. 

Ainsi, vous pouvez consacrer quelques jours pour visiter les ruines incas, dans des sites (Maras, Moray) et des villages (Ollantaytambo, Pisac…) composant la vallée. Quelques amateurs de sensations fortes et de randonnées pourront trouver leur bonheur dans ce lieu offrant plusieurs activités de plein air. Vous aurez également l’occasion durant votre voyage de rencontrer quelques habitants locaux et de vivre leur quotidien.

Quels lieux visiter dans cette région ? 

À 35 km de la capitale, le village de Pisac est notamment connu pour ses terrasses suivant l’arrondi d’une montagne avec grâce. L’ascension est plutôt rude, mais vous aurez votre récompense : le complexe de l’archéologie est d’une belle finesse avec ses ruines remarquables et parfaitement conservées. À 40 km de Cusco, vous pourrez découvrir les Salines de Maras juste au détour du premier virage. Vous verrez d’innombrables puits dans des terrasses, irrigués par la source naturelle et chaude. Quelques bassins de sel sont à présent dédiés à quelques familles de la ville, qui sont organisées selon une coopérative.

Plan du site